Catégories
Non classé

Samedi 21 août

Texte non valide, exemple. Dimanche 21 août, en milieu de matinée, la mer commence à monter. Les pêcheurs à pied grattent encore un peu le sable pour remplir leurs paniers. Les naturalistes, avec leurs longues-vues, regardent courir les limicoles sur les premières vagues du flot naissant. Des bateaux au loin semblent voguer dans un autre univers. Du côté de Lesconil, quelques canots, parfois gréés d’une voile, semblent vouloir s’engager dans la rivière qui cherche son chemin au milieu des sables. Les vasières sont parsemées d’oiseaux, affairés à fouiller la vase ou à scruter ces eaux peu profondes à la recherche de petits poissons. Les voiles-avirons sont de plus en plus nombreux portés par le flot grossissant. Du côté de la Perdrix, un côtre s’annonce, suivi du lougre de l’Odet et d’un chasse-marée aux voiles tannées. La marée gagne toute la ria. Un public s’avance à la rencontre des premiers bateaux qui s’amarrent à la digue de Rosquerno. Au loin, s’égrènent les premières notes de musique. Tout au long du chemin de halage, le public s’étoffe et accompagne les bateaux dans leur lente remontée de la rivière sans nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.